Activités économiques
»
L'agriculture
»
La production animale
»
La pêche
»
Industrie - Artisanat - Tourisme
»
Le Commerce
»
L'Energie
»
Le financement de l'Economie
»
Défis majeurs et stratégies


Agriculture
La Commune de Tchaourou dispose d’un immense potentiel en matière agricole. Les surfaces cultivables sont estimées à 5450 km2 soit 75,1 % de la superficie totale de la Commune.

Outre les terres cultivables abondantes et riches, il existe de nombreux bas-fonds recensés dans la Commune. Leur superficie totale est estimée à 900 hectares.

Par ailleurs, on peut citer l’existence de trois retenues d’eau dont les plaines d’inondation peuvent être utilisées aux mêmes fins que les bas-fonds.
Le capital humain qui s’investit dans l’agriculture a pour effectif 63.181 habitants soit 59,12% de la population totale de la Commune.

La production agricole s’appuie principalement sur les cultures vivrières (céréales et tubercules) et les cultures de rente (coton, anacarde et arachide). Au titre des cultures de rentes on pourrait signaler également la vocation de la Commune de Tchaourou pour la culture du Kénaf ; l’échec de l’expérience de la Société Dahoméenne de Kénaf (SODAK), qui devrait fabriquer des sacs de jute étant lié plus à une question de choix stratégiques non appropriés qu’à la production de la matière première.

Les contraintes au développement de l’agriculture dans la Commune sont liées aux caractères rudimentaires et archaïques des techniques culturales, à l’insuffisance du financement, à l’inorganisation du monde paysan et à l’état défectueux des pistes rurales.

Un autre facteur qui limite les performances agricoles de la Commune est le manque d’organisation des filières agricoles (exception faite du coton).

Par ailleurs, l’effectif du personnel d’encadrement au niveau du CecPA est faible et les producteurs ne sont suivis que pour la culture du coton.

On peut aussi ajouter à ces contraintes la non maîtrise de l’eau, le problème foncier et les difficultés d’approvisionnement en intrants agricoles.


Tous les droits réservés Copyright © :: juillet 2007 Institut Bénin Emergence